« Planète Océan » : documentaire esthétique et alarmiste

« Planète Océan » : documentaire esthétique et alarmiste


Trop pédagogiques, sérieux, moralisateurs…J’ai longtemps renié les documentaires qui mettaient en lumière les enjeux environnementaux actuels. Non pas que je trouvais ceux-ci inintéressants, mais j’appréhendais d’être accablée d’accusations et d’être beaucoup trop prise par la culpabilité, ceci me vouait à choisir un film des box-office plutôt que l’un d’entre eux.

MAIS j’ai trouvé la perle rare qui m’a fait chavirer par-dessus bord et changer d’avis.

1h30, qui passent en coup de vent

« L’océan est le poumon bleu de la planète », voilà la phrase qui m’est restée après avoir vu ce magnifique film de Yann Arthus Bertrand et Michael Pitiot (2012). C’est un bol d’air frais que l’on se prend en pleine face. Des images à couper le souffle, une immersion dans les profondeurs, et un retour dans le passé, avant même que nous existions. Les réalisateurs retracent le « parcours de la vie » des hommes mais aussi des fonds marins. Et c’est un voyage, un beau voyage aux quatre coins du monde. Une explication claire, avec des mots simples, comme un cours de Sciences et vie de la terre, d’Histoire, en plus divertissant, en plus concret.

Un bol d’air frais certes, mais aussi une prise de conscience certaine

On ne va pas se le cacher, nous, humains, sommes responsables de la dégradation de l’environnement et autres dérèglements climatiques. La pollution des eaux, la surpêche, le réchauffement climatique avec la fonte des glaces, le réchauffement des eaux qui impacte l’écosystème marin…Tous les sujets y passent. Mais ce documentaire est loin d’incriminer l’homme de façon brutale.  Tout au long du film, nous sommes guidé par la voix-off. Le réalisateur nous entraine à travers le monde et nous immerge dans les eaux des 5 continents. Le message fort mais difficile à faire entendre. Cependant, le spectateur est captivé : la musique, l’intonation, les mots, donnent un poids aux images et amène le spectateur à réagir.

Comprendre la situation actuelle

L’idée ici, c’est le constat de la situation sur terre et sous les mers, et par. Je pense que les réalisateurs ont su amener par leurs remontés dans l’histoire pour rien. Informer uniquement sur la situation actuelle aurait été inefficace si ce n’est de dresser un portrait négatif sur le fonctionnement de notre société actuelle. Et oui, quand le film va s’arrêter tu vas culpabiliser, c’est évident. Mais saches que tu ressortiras de là en ayant appris énormément et une envie de changer les choses et de participer à ce changement. 

Il y a donc un aspect informatif, préventif, et alarmiste sur les risques dues à l’activité humaine et tu ressortiras de là avec l’envie de participer au changement, de bouleverser tes habitudes et d’être à l’écoute et ouvert aux idées environnementales.

« La question environnementale est devenu un sujet de discussion, mais la discussion n’est pas suffisant, à ce rythme je cours à la catastrophe »

Le film est disponible en HD sur la chaîne Youtube de Planete Ocean : https://www.youtube.com/watch?v=QWn6ttf9NRg&t=18s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *