Plongée au cœur des dix bibliothèques les plus étonnantes du monde.

(5 min)   Cinq euros, c’est tout ce qu’il vous faut pour assister jusqu’au 7 janvier 2018 à une expérience étonnante, proposée par Le Lieu unique situé à Nantes. La bibliothèque, la nuit est une exposition conçue par Robert Lepage et Alberto Manguel, qui est aussi le narrateur. Munis d’un casque de réalité virtuelle et d’un casque audio, plongez au cœur des dix bibliothèques les plus impressionnantes du monde.

L’expérience dure environ 45 minutes si vous visitez les dix bibliothèques. Vous pouvez aussi choisir d’écouter les explications en anglais. Elle s’inspire du livre d’Alberto Manguel, publié en 2006, La bibliothèque, la nuit, dans lequel il nous fait part de ses réflexions autour des bibliothèques.

Assis confortablement sur votre siège, vous pourrez -et seulement grâce à vos yeux !- choisir les bibliothèques que vous voulez découvrir, dans l’ordre qui vous plaît.

Ainsi, il vous aurez l’occasion exceptionnelle de découvrir la bibliothèque disparue d’Alexandrie en Egypte, celle de Washington aux Etats unis qui est la plus ancienne du pays, l’éblouissante abbaye d’Admont en Autriche, la toute transparente bibliothèque de Mexico, celle de Sarajevo ravagée par les flammes en 1992, ou encore la toute fictive bibliothèque de Nautilus imaginée par Jules Verne dans son roman Vingt milles lieues sous les mers. Vous pourrez contempler l’architecture grandiose de celle du parlement, mais aussi la bibliothèque de Sainte-Geneviève à Paris construite en 1853, ou la très surprenante du temple Hase-Dera au Japon, enfin, la bibliothèque universitaire de Copenhague au Danemark.

Alors, de Copenhague à Sarajevo, du Mexique aux États-Unis en passant par l’Egypte et l’Asie vous voguez à travers le temps et l’espace, et le spectacle vaut le coup ! Vous occupez une place centrale dans chacune d’entre elles et admirez un beau spectacle allant de 3 à 6 minutes pour chaque lieu.

J’ai apprécié ce mélange d’images et d’histoire, qui de plus, s’inscrit dans la dimension futuriste qu’est la réalité virtuelle. Alberto Manguel vous en met plein la vue et plein les oreilles, et croyez-moi, vous n’en ressortirez pas déçu. En effet, l’exposition présente une vision magique des bibliothèques par la douce voix du narrateur.

J’ai trouvé l’expérience enrichissante et très bien pensée, car en moins d’une heure, elle permet de parcourir les quatre coins du monde, dans des univers où vous n’aurez certainement jamais pu aller.

Elle montre que chaque bibliothèque est un lieu unique, qui n’est pas seulement une pièce remplie de livres, car entre celles qui résistent et celles qui disparaissent, chacune représente une période et une partie de l’histoire d’une ville. Elles sont finalement que le reflet de ce que les hommes en font.

Entre rêves et réalité, hauteur et splendeur, terre et mer, Alberto Manguel vous tient en haleine, il fait de ce qui peut paraître un "tout petit rien", une invention hors du commun.  

Pour acheter vos billets, cliquez ici !

Separator image Publié dans Expo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *