Comment lire Proust?

(5 min)  La perfection littéraire a un nom : j’ai nommé, monsieur Marcel Proust ! Mais qui dit excellence, dit complexité. Je vous propose dans ce premier article quelques clés et codes de lecture pour commencer son chef d’œuvre « A la recherche du temps perdu ».

« Longtemps je me suis couché de bonne heure », ainsi commence Un Amour de Swann. Subjectif, personnel, le temps est au cœur de son écriture. Dès l’ouverture du roman, vous vous retrouvez dans la chambre d’un enfant qui a du mal à s’endormir. En effet, le XIXe siècle reconnait particulièrement l’importance du sommeil. Proust descend dans les détails d’un sentiment que nous avons tous éprouvé dès notre plus jeune âge : l’appréhension, la peur, le drame du couché. Ainsi, l’auteur rend hommage à sa mère, figure maternelle qui apaise ce drame enfantin. Elle apparaît comme une lectrice admirable, -même si parfois infidèle par sa censure-, elle chasse l’angoisse. Finalement, le roman lui-même retranscrit l’expérience de la lecture. C’est un fils qui écrit, et adopte en ce début de roman un discours sensible, par l’intermédiaire d’un narrateur qui rêve, imagine, contemple. L’auteur montre ainsi comment le rêve prend possession du réel et ce, dans toute sa Recherche.

Soyez prêts à jouer ! Au long des sept livres que composent A la recherche du temps perdu, Proust descend au plus profond de la vérité. Il réveille des sentiments, des souvenirs, il joue avec vous, lecteurs, avec votre mémoire. L’épisode de la madeleine -pour ne pas citer le plus connu- est le symbole même de la mémoire « effacée », parfaite analyse de la sensation, c’est l’instant de bonheur qui vient perturber l’état morose, triste, du narrateur.

Laissez-vous aller ! Lors de votre lecture, il est important de laisser la psychologie et toute la réflexion qu’elle suscite venir à nous. Les souvenirs enfouis vous reviendront au fil des lignes, un peu à la manière des Correspondances de Baudelaire, et c’est une très bonne expérience. Gardez en mémoire la dimension temporelle évoquée plus haut.

Apprenez ! La dimension pédagogique de son ouvrage n’est pas non plus à négliger. L’auteur expose le problème de la mauvaise lecture des signes, notamment ceux de l’amour. Cet apprentissage est possible grâce à un narrateur adulte qui revient sur le narrateur enfant, c’est ainsi qu’il peut procéder à une relecture des signes et revenir sur ses erreurs d’interprétation.

Vous l’aurez compris, Un amour de Swann -à l’image de toute la Recherche- est une véritable remise en question. Entre idéalisation et réalité, il soulève votre conscience et se joue de votre insouciance.
Mon dernier conseil pour lire Proust, est de comprendre en amont les quatre mondes qu’explorent le narrateur : celui de la mondanité à l’image du salon des Verduriers. Le monde de l’amour avec toute ses interrogations : savoir si l’on est amoureux, si l’autre l’est aussi. Le troisième monde se situe sur le plan des qualités sensibles : une odeur, un goût, un choc visuel viendront souvent s’immiscer dans le récit. Enfin, le monde de l’art : la littérature, la photographie, l’architecture, la musique s’entremêlent pour vous faire rêver.

Enfin, avant de commencer votre lecture, il est important de savoir que La recherche du temps perdu est un ouvrage sur la vérité, la découverte du vrai. Une vérité qui se dévoile dans le temps et qui se révèle voire s’impose, vous le verrez, parfois d’une manière violente mais aussi douce -elle se fait par le hasard-. Cette démarche nous le comprenons, n’est pas innée, c’est un choc qui pousse à cette quête. C’est un véritable déchiffrage que nous propose Proust, il invite à une lecture participative pour comprendre une vérité « qui se trahit à des signes involontaires ».
Ce que veut à la fois la narrateur et Proust, c’est « interpréter, déchiffrer, traduire et trouver le sens du signe », et c’est cela le plus important. Chaque personnage, chaque lieu participe à cette recherche, qui est essentiellement temporelle et apprentissage.

Bonne lecture!  😀 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *