Tiébélé, un village africain

J’ai eu la chance d’aller en Afrique, en mission solidaire, deux étés de suite, en 2013 et 2014. Deux voyages fantastiques, dont je me souviendrai toute ma vie. Lors de ces voyages, j’ai pu faire des découvertes surprenantes et magnifiques, comme le village de Tiébélé au Burkina Faso.

C’est un petit village qui se trouve tout près de la frontière du Ghana et qui est une véritable chef d’œuvre artistique. Toutes les maisons, ou devrais-je dire cases, sont imbriquées les unes aux autres formant un labyrinthe et constituant chacune une œuvre d’art unique en son genre, pour le plaisir des yeux. Car toutes les maisons, ou devrais-je dire toutes les cases, sans exception sont peintes à la main par les femmes du village.

Chaque parcelle de Tiébélé est peinte à la main par les femmes du village. Elles crépissent et décorent les murs de motifs géométriques durant les mois de mars à mai, juste avant la saison des pluies. Elles utilisent des plumes de pintade comme pinceau et représentent des symboles qui devront porter chance au lieu, préserver les récoltes et maintenir les ancêtres dans les mémoires.

Certains symboles reviennent souvent sur les peintures murales, notre guide nous a expliqué leur signification :

LE LÉZARD

Le lézard est un signe de vie. Une nouvelle maison doit recevoir la visite d’un lézard avant que le propriétaire n’y emménage.

LE CROCODILE

Animal totem pour certaines familles, il est aussi considéré́ comme sacré. La légende dit qu’il sauva un des ancêtres Kasséna de la soif, et que par la suite ce dernier se réincarna en l’animal. Il est donc interdit de tuer les crocodiles s’approchant du village.

LE SERPENT

C’est le totem des Kasséna. Beaucoup de personnes portent son nom Adi pour les hommes et Kadi pour les femmes.

LES CHAUVES-SOURIS

Elles traduisent le porte-bonheur. Une maison mère sans chauve-souris est considérée comme une maison hantée.

LE FILET DE PÊCHE

La pêche est une activité qui a sauvé les Kasséna lors des grandes famines. Beaucoup étaient obligés d’aller s’adonner à la pêche au Ghana. Sa représentation perpétue dans l’esprit des jeunes la nécessité de la pratique de la pêche.

LA CANNE

Elle représente l’autorité, et rappelle que sans aide, les vieux et les handicapés ne pourraient pas survivre.

 

Bref, vous l’aurez compris, ce village est une merveille artistique qui vaut le détour. Donc si jamais vous passez par là n’hésitez surtout pas à aller y faire un tour. Vous m’en donnerez des nouvelles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *