La pépite de Noël : Love Actually

La pépite de Noël : Love Actually

Love Actually de Richard Curtis

Toile d'araignée constituée d'une dizaine d'histoires d'amour, d'amitié, de tentation, Love Actually rend hommage à la beauté des relations humaines.

Ce film est une compilation de personnages au charme ravageur (car majoritairement britanniques), maladroits, sexy, et tous fondamentalement attachants. Chacun évolue de façon différente pour en finir au même point : dans le terminal d'un aéroport. Entre Colin Firth qui campe le rôle d'un écrivain maudit, Liam Neeson en récent veuf et nouveau beau-père, Keira Knightley en jeune mariée épanouie, ou encore le génialissime Bill Nighy (Good Morning England du même réalisateur) en star de rock dépassée et désabusée, on ne peut que céder à la tentation. Rien que pour le casting c'est un chef d’oeuvre, très représentatif du talent de Richard Curtis à rassembler des acteurs tous plus crédibles les uns que les autres. C’est un dédale de rencontres, de coups de foudre, de déclarations, de séparations, de petites joies du quotidien, le tout napper d'humour à l'anglaise et d'une bande son extraordinaire, servant au mieux le scénario pour toujours plus de plaisir. Un film qui fait aimer la vie, les gens, Noël, et les Beach Boys. Un film qui donne le sourire même les jours de pluie, qui remplie d’amour et de tendresse, et qui fait rêver à un monde parfait ou Hugh Grant serait Premier Ministre, et ou l'on pourrait croiser Andrew Lincoln au détour d'une galerie d'art de Londres. Pépite cinématographique, friandise acidulée qu'on trouverait sous le sapin de Noël, Love Actually est un condensé de bonheur et de bonté humaine.

Love Actually

Résumé en une phrase

Petit bijoux du cinéma, concentré pur d'humour, d'amour, de joie, ce film est un antidépresseur enrobé de magie de Noël à consommer sans modération !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *