Parov Stelar : Prince de l’électro Swing

flea-market-1262036_960_720

RESERVEZ VITE !

Parov Stelar continue sa tournée en France et sera : le 30 Novembre au Zenith à Nantes (20h) ; le 1er Décembre au Zenith de Lille (20h) et le 2 Décembre au Summum de Grenoble (20h). Artiste à voir, je vous invite à le découvrir à travers mon regard.

 

Un peu d’histoire

Ce DJ décalé, de son vrai nom Marcus Füreder est né sur les terres autrichiennes. En débutant dans les clubs dans les années 1990, Parov Stelar se fraie petit à petit un chemin. En 2001, il commence à travailler pour le label Bushido Rec. En 2004 il crée le label Etage Noir Recording, label à la tête duquel il trône toujours aujourd’hui.

Seul avec ses platines au départ, il décide de s’accompagner de quatre musiciens durant les live. Le Parov Stelar Band naît et vient apporter au DJ, son originalité particulière.

 

Quand le cuivre saxophoneembrasse l’électro

A la musique électronique vient se rajouter deux cuivres. BOUM ! Les sons du saxophone et de la trompette se marrient parfaitement à ses samples. Il devient alors LA référence européenne en matière … d’électro swing ! Le DJ autrichien sample avec classe et brio pour confectionner des titres mêlant swing, jazz, hip-hop, électro.

 

Retour aux années 20

Le GROOVE ! C’est par ce mot qu’on peut qualifier Parov Stelar. Rythmiques sur lesquelles on peut danser le charleston, c’est le côté rétro du dj qui a séduit le public. D’ailleurs le clip du tube « Catgroove » de Parov Stelar est à l’image de se retour aux années 20. Dépassant les 35M de vue sur Youtube, le plan est pourtant simple. Habillé d’un costard, chapeau sur la tête, un homme danse. Ses mouvements renvoient au hip-hop et au charleston. Véritable performance.

 

Une ambiance incomparable

Sur ses albums, comme en live, on retrouve l’état d’esprit caractéristique des années 20 : l’envie, la volonté de faire la fête, sans retenue ni barrières sociales, comme exutoire d’un quotidien souvent difficile. Dans le public tout le monde se lâche. Plus rien n’existe. Le public profite. Tout simplement. Sourire aux lèvres, Parovconcert Stelar rend heureux. Il libère des ondes positives et réchauffe les cœurs. Pendant 1h30, on se laisse emporter par les rythmes endiablés des titres du prince de l’électro swing et la charismatique voix de sa chanteuse. Avec les cinq musiciens sur scène et une atmosphère qui rappelle les années folles, on a l’impression de ne pas assister à un concert mais de participer à une immense fête avec pour seul mort d’ordre « danser ». On danse comme jamais oui, on saute aussi, on tape des mains, et on le fait avec bon cœur.

 

Un artiste à l’écoute de ses fan

A notre plus grand plaisir, tout les plus gros tubes y passent. De « Booty Swing », « Clap Your Hands », à  « The Mojo Radio Gang, titre qui le renda connu, les fans sont comblés. Bien sûr, il fait aussi des interludes plus lentes (il faut bien nous laisser reprendre notre souffle). L’ambiance est au sommet. On a bien envie que ça dure « All Night » long …

 

Alors ? Convaincu ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *