Interview Aloha Orchestra

Après avoir découvert Aloha Orchestra aux Bars en trans en 2015, je les ai revus au festival Chorus à Boulogne Billancourt. J’ai eu la chance de les interviewer, afin d'en connaître plus sur eux, et de vous faire découvrir ce groupe.

  • Dans un premier temps pouvez-vous vous présenter et présenter le groupe ? 

Nous c’est Aloha Orchestra, cinq gars du Havre. On joue tous un peu de tout, mais en live c’est JB au chant, Matthieu à la guitare/synth/chant, Gaetan à la batterie, Guillaume à la basse/synth, et moi même Louis à la guitare/synth/chant. On s’appelle comme ça tout simplement parce que c’était le nom que JB avait trouvé à 15 ans pour son projet, et que c’est resté! On s’est formé autour de JB il y a un peu plus de 3 ans, et on a directement commencé à écrire des chansons tous ensemble. Aloha c’est la démocratie ultime, pour le pire mais surtout le meilleur! On réfléchit pas trop à notre style de musique, mais pour nous on fait de la pop, des chansons pop avec un arrangement entre la synth pop, le rock et la trap music.

  • Quelles sont vos inspirations ?

Les concerts, LCD Soundsystem, nos vannes de tournée, le climat normand, Son Lux.

  • Vous prévoyez quoi pour le futur ? 

On a fini notre premier album récemment, ça va sortir début 2018 et la tournée suivra, les dates exactes arrivent bientôt! On en est super content et le premier single, Some Walls, est déjà sorti début novembre.

  • Depuis votre passage aux Bars en Trans à Rennes, où je vous ai découvert, tout s’est pas mal accéléré, je pense notamment avec les premières parties de Julien Doré ? Comment cela s’est-il passé pour vous ?

On a eu la chance de pouvoir faire ce qu’on aime le plus : jouer en concert un maximum, partout en France. Après on a fait plus de 80 concerts depuis les débuts du groupe, mais avec des jauges de 1 à 40 000 personnes, donc il n’y a pas eu que des choses faciles! Mais ça nous va, là on fait une petite pause pour bien préparer la sortie de l’album avec notre label HRCLS Rec. C’est notre premier album et on a hâte de le défendre sur la route. Il nous reste Bercy avec Julien Doré, ça va être énorme! On a simplement eu de la chance d’être ré-invité par Julien deux ans après sa dernière tournée où l’on avait également ouvert pour lui.

  • Si vous pouviez jouer dans un seul festival en France, lequel choisiriez vous ? Et pourquoi ?

C’est malheureusement impossible, mais ce serait au Rock dans Tous Ses États. C’était le meilleur festival musical de notre région, un festival à taille humaine avec une programmation exigeante et indépendante, un savoir faire technique et une équipe de vrais passionnés. On a eu la chance d’y jouer pour la dernière édition il y a 2 ans, et depuis le festival a été tué par la mairie d’Évreux, qui a préféré évincer l’équipe en place et tenter vainement de concurrencer les gros festivals français.

  • Le meilleur concert que vous ayez fait ?

Tellement difficile à choisir... De mémoire récente au théâtre d’Arras en 2016, en ouverture de Général Elektriks! Il s’était passé un truc spécial ce soir là, le public était spécial.

  • Votre musique du moment ?

Bearcubs, Liss, IAMDDB, Corridor, Lil Pump...

  • Le meilleur concert que vous avez vu ?

Là encore c’est difficile! Disons Timber Timbre, dans les récents.

  • Un artiste / un groupe avec qui vous aimeriez jouer ?

Il y en aurait beaucoup, mais je dirais LCD Soundsystem. On fait pas la même musique mais on se reconnait beaucoup dans leur manière de ne pas choisir entre rock et electro, d’insuffler une énergie rock dans leur live, tout en exploitant l’aspect hypnotisant et dansant de la musique électronique. Ce serait génial de jouer avec eux.

Encore merci à Aloha Orchestra pour les réponses, et à très bientôt je l’espère !

 

Leur facebook / Leur instagram / Leur twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *